C’est à Toulouse au restaurant Les fleurs d’Olivier que nous avons rencontré l’équipe du B2R+. Composée de Jean-Charles GuillemmotYves Martorana et Flavien Brail, nous avons évoqué durant un peu plus de 4 heures, leur activité entrepreneuriale, l’actualité économique, leur vision de la vie. Une rencontre riche en enseignement pour nous tous. Gros plan sur trois hommes, porteurs de valeurs humaines, sociales, et de liberté, proches des nôtres sur Crescendo.

10269372_1126786737333020_4006610404299083031_n

Une belle rencontre entre B2R+ et Crescendo…

Quelle est votre définition de Crescendo? 

Jean Charles Guillemot : Crescendo, pour moi, c’est l’ascension. On monte, on monte, on monte en gamme.

Yves Martorana : Moi justement, j’y ai réfléchi juste avant de venir, Crescendo c’est l’émulsion. Non pas l’ascension mais aller crescendo c’est démarrer petit et ne pas se fixer de limite avec pour objectif, de toujours évoluer.

Flavien Brail : Dans le même sens que Jean Charles, qui monte lentement mais surement, mais qui monte très très haut, vers les sommets.

JCG-Laureat

Jean-Charles Guillemot, vainqueur du prix de l’innovation  » Le logement du 3ème Millénaire «  en décembre dernier pour B2R+.

Pourquoi entreprendre ? 

JCG : Au moment où j’ai terminé ma carrière militaire je n’ai fait qu’être libéral et entreprendre. Même si des fois c’est compliqué, entreprendre c’est une certaine liberté, malgré le fait que l’on soit esclave du système. Mais c’est une liberté de gérer son temps, son mode de vie etc. Mais il ne faut pas avoir peur des responsabilités individuelles, sinon c’est pas la peine de se lancer.

YM : Entreprendre c’est relever des challenges. C’est relever des défis. C’est ouvrir la porte à de nouvelles connaissances. On ne peut pas entreprendre si on ne se remet pas en question. C’est un véritable passage vers un approfondissement de la connaissance.

FB : Moi j’adore la citation que vous avez posté sur les réseaux sociaux de Crescendo. La citation de Reid Hoffman le cofondateur de Linkedin.

ENT

L’entrepreneuriat me fait penser un peu à un saut en parachute ou à l’élastique. Tu sautes mais tu ne sais pas trop comment tu vas finir … Mais tu as envie de sauter ! Entreprendre c’est du challenge, du dépassement de soi.

-SfBhy0MsYGORvPl5o9pdn4mjF9xbhFPUTVoYmzNuHs

B2R+ est un produit d’innovation sociale 7 fois moins polluant que les produits traditionnels. Il rétablit l’équilibre entre les individus, crée de l’emploi pour les personnes peu ou pas qualifiées, en insertions ou handicapées

Pourquoi avez vous innové ?

JCG : Le produit B2R+ est parti d’un concept et de fil en aiguille je me suis aperçu que le projet pouvait répondre à différentes problématiques que l’on retrouvait, dans le développement durable. Le produit se retrouvait dans le cercle économiquesocial et écologique. je me suis attaché à développer dans le produit toutes les caractéristiques pour se retrouver pleinement dans le développement durable. J’ai pris en compte, la sécurité sur le chantier, la pénibilité. Je souhaite aussi faire travailler des personnes en insertion, des personnes handicapées qui peuvent faire des découpes. B2R+ est un produit qui va apporter du confort, qui va faire des économies, qui va favoriser la protection de la planète. Nous allons créer de l’emploi principalement chez les personnes peu ou pas qualifiées. Mais il est important dans le projet de développement durable que les choses soit viable et vivable.

YM : Ce produit, B2R+, il a une formidable valeur d’innovation sociale. Il rétablit l’équilibre entre les individus. Le produit étant très performant, il ouvre la porte à un logement de qualité, à plus de monde. Aujourd’hui l’accès à la qualité et à la performance c’est une question d’argent. Notre objectif est de doubler justement la performance du produit tout en restant à un prix raisonnable. C’est le seul moyen de rétablir l’égalité entre les individus. On offre la possibilité au plus grand nombre d’avoir un produit performant.

Quelles sont les caractéristiques de votre produit ?

1b

Une vitesse de pose record

JCG : Le système constructif bois béton B2R+ est composé de différents modules assemblés en usine (isolants, structures armées, gaines, menuiseries, coffres de volets roulants, etc.) et numérotés pour être ensuite livrés, prêts à poser et prêts à finir.

YM L’assemblage par emboîtement des panneaux B2R+ est réalisé rapidement et sans effort grâce à une machine de pose.

FB : L’ossature interne est réalisée sur chantier, par coulage du béton dans les réservations verticales des panneaux.

2b

Des murs finis 30% moins épais

JCG : Un mur B2R+ haute performance vous permet, pour une même emprise au sol, de profiter de 6% de surface habitable supplémentaire.

3b

Performances environnementales 6 fois supérieures au procédé traditionnel

YM : Le procédé B2R+ consomme moins de ressources, génère moins de nuisances sonores, recours d’avantage aux énergies renouvelables,  d’avantage aux matériaux bio-sourcés et permet une meilleure valorisation de ses déchets.

4b

R de 8,5 pour une épaisseur de 33 cm

FB : L’alliance du bois, du matériau isolant et du béton, au sein d’un même panneau, permet de parvenir à une performance énergétique optimale. Les ponts thermiques sont supprimés. L’étanchéité à l’air est réalisée lors de la fabrication en usine.

5b

Concept unique d’échafaudage et d’étaiement

JCG : La sécurité des personnes sur le chantier est intégrée au système B2R+ au travers  d’un procédé multifonctions qui assure la stabilité et l’alignement vertical des murs, permet la pose des armatures de structure et la mise en place du béton, participe à la sécurité collective du niveau supérieur.

6b

Des gains à plusieurs niveaux

JCG : Avec B2R+, vous réalisez des économies pendant la construction en divisant par deux les périodes de location d’engins et de matériels. Vous mettez en œuvre une méthode de pose limitant les reprises fastidieuses et onéreuses.

YM: Vous bénéficiez d’un rendement optimisé grâce au suivi de vos chantiers 24h/24h sur maquette numérique.

FB : La haute performance énergétique du bâti permet de limiter les besoins en chauffage et refroidissement.

Êtes vous bouillants ?

YM : Je prends la parole ! Lorsque j’étais en activité salarié, j’ai eu l’occasion de faire un stage sur l’approche de la personnalité. Et en fait, je me souviens très bien après avoir passé tous les tests, dans quelle catégorie d’individus j’étais et je suis. Je suis dans la catégorie idée/action, et pour moi être bouillant c’est exactement ça. Ce sont des hommes qui réfléchissent et passent tout de suite à l’action. Le terme bouillant c’est ça.

JCG : Moi, je dors 4h par nuit. Et quand il y a une idée déterminée il y a en une autre qui arrive, j’ai tout le temps des idées. Là, on parle de B2R+ mais il y a des choses dans les cartons.

FB : Je crois qu’on est tous bouillant à table.

Motivé ou déterminé ?

FB : Moi je dirais déterminé, je veux que ça marche et ça marchera.

JCG : Moi je vais vous dire, j’ai 59 ans, je pense que je suis déterminé.

YM : En fait moi je crois que l’un ne va pas sans l’autre. On ne peut pas être motivé, si on n’a pas déterminé l’objectif à atteindre. On a beau être déterminé, si on a aucune motivation, on n’atteint pas son but.

Argent ou pouvoir ?

FB : Les deux. Le pouvoir amène des choses que l’argent n’amènera pas.

JCG : Le pouvoir amène l’argent.

YM : Plus le pouvoir parce que qui dit pouvoir, dit possibilité de relations humaines et d’échanges.

Droite ou gauche ?

FB : Je dirais gauche parce que j’ai fait de la boxe. J’ai une allonge à gauche qui est particulièrement sévère.

YM : Je serais plutôt droite pour l’aspect rigueur.

JCG : Droite.

Une musique qui vous motive ? (Retrouvez la playlist Crescendo)

YM : J’aime le Boléro de Ravel.

FB : Moi ce qui me motive au taquet c’est Dies Irae du Requiem de Verdi.

JCG : Moi je vais répondre Moonlight Serenade de Glenn Miller. C’est mon petit dada.

Capture d’écran 2015-11-11 à 02.54.56

Pierre brute ou pierre polie ?

FB : Je dirais brute pour le côté naturel et pur.

YM : Moi, je dirais brute, pour l’aspect challenge qu’il y a à relever, pour lui donner tout son brillant, pour révéler toute sa beauté.

JCG : Moi je dirais brute, car c’est la naissance, parce que polie ça vieillit dans les ruisseaux.

Que pensez vous de la citation de JFK que nous utilisons « L’art de la réussite consiste à savoir s’entourer des meilleurs » ?

YM : J’ai adoré : « L’art de la réussite consiste à savoir s’entourer des meilleurs. » La preuve je l’ai retenu.

JCG : Je suis tout à fait d’accord et je pense que pour s’entourer des meilleurs il faut des moyens. Pour s’entourer des meilleurs il y a un coût.

FB : Oui savoir s’entourer des meilleurs c’est une chose, mais il n’y a pas que ça.

Interview-avec-les-animateurs-du-blog-Crescendo-photo2

Flavien Brail (à gauche) Yves Martorana (au centre) Jean-Charles Guillemot (à droite)

b2r+Facebook_logo_(square)Twitter_Logo_Hd_Png_03

Retrouvez l’équipe de B2R+ sur leur site internet et les réseaux sociaux.