w851YHMV_SUgLP8HgRcKivmYep-CaQHI9Y6OMxwXBjQ

Le leadership,  c’est une autorité d’influence basée sur des relations que le leader entretient avec les membres d’un groupe. Être un leader est une reconnaissance, et non un statut.

Voilà cinq notions à maîtriser pour améliorer, devenir ou entretenir son leadership !

leader1

Pour moi, un leader c’est quelqu’un qui va conduire un projet, le porter, l’emmener jusqu’au bout et le défendre contre vents et marées. Il faut sans cesse réfléchir, écouter les personnes autour de nous, se questionner. Un leader doit à tout prix, analyser ce qui a marché ou non. Puis il doit donner des réponses afin d’améliorer et ainsi repousser les limites.

 

J’adore le tweet de Michael Aguilar, le vendeur d’élite, et Stelio se joint à moi pour vous encourager à le suivre !

2

Un leader doit être en mesure de capter l’attention pour monopoliser l’espace et ainsi partager sa vision, ses idées. Il faut être un bon communiquant, un bon orateur. Etre charismatique. Les gens doivent avoir envie de vous suivre n’importe où. Tout cela se travaille et ce, grâce à plusieurs recettes.

Aller en formation, lire, se documenter sur YouTube, faire du théâtre…

Il est plus qu’important qu’un leader puisse expliquer clairement ses idées et ses décisions.

3

Convaincre est-il le but ultime du leader ? Je ne crois pas. Je pense que gagner la confiance, et donc influencer les personnes, (qui ne font pas forcement partie de notre entourage) est beaucoup plus difficile. Il témoigne de la réussite ou non d’être un leader.

A mes yeux le manager doit convaincre. Le leader doit influencer !

12506838_10205591081807777_1460574371_n

4

L’écoute ! C’est le plus important. Il ressort toujours des choses intéressantes lorsque vous écoutez réellement les personnes. Peut être même que cela vous donnera des idées. Idées qui vous feront probablement rebondir sur d’autres etc…

L’échange et le partage avec les personnes, personnellement, c’est ce que je préfère. De plus cela se relève être utile !

5

Connais-toi toi-même ! Gnothi seauton ! C’est selon Platon, le plus ancien des trois préceptes gravés à l’entrée du temple de Delphes. Un bon leader connait ses forces, mais doit aussi connaître ses faiblesses. Il faut accepter d’apprendre chaque jour et de s’exposer aux jugements des autres… Même s’il n’est pas bon voire même injurieux. Prendre le temps de se remettre en question chaque jour est une nécessité.

Pour conclure, j’aime toujours rappeler les propos du célèbre Général américain John Pershing.

« Un bon leader peut obtenir de ses mauvais soldats un excellent service. Alors qu’un mauvais leader n’obtiendra rien de bien de ses bons soldats. »

2 COMMENTS

  1. Vraiment cela est de la  » philo dynamique « ….digne du meilleur des leaders cochs…. toutes mes félicitations….
    continue toujours ainsi….et ne jamais oublier que
    « LA VIE c’est comme une BICYCLETTE il faut avancer pour ne pas perdre « L’EQUILIBRE »
    (Albert Einstein)

LEAVE A REPLY