Clément Donis, 25 ans, jeune entrepreneur et co-fondateur d’une start-up montalbanaise : M&D Achats. C’est une centrale de référencement régional de produits et services non-stratégiques pour le compte des TPE et PME. A travers sa société, il propose un service global aux adhérents, leur permettant de faire des économies d’argent et de temps.

Photo bureau 1

Nous l’avons rencontré à Toulouse afin d’échanger avec lui sur l’entrepreneuriat, sa société et ses ambitions. La rencontre très interessante d’un jeune entrepreneur qui mise tout sur la proximité pour développer son activité.

Quelle est ta définition du mot : Crescendo ?

Crescendo c’est y aller étape par étape, construire un projet pas à pas, progressivement. C’est ne pas foncer tête baissée mais se poser les bonnes questions afin de construire quelque chose de bien et de solide.

Pourquoi entreprendre ?

J’ai entrepris pour avoir mon activité et pour répondre à un besoin sur lequel il y avait du travail à faire.

Quelle est ta définition de l’entrepreneuriat ?

Pour ma part c’est d’apporter des compétences supplémentaires, des idées nouvelles et des solutions au monde des sociétés.

Quel est le moment le plus excitant quand tu entreprends quelque chose ?

Aujourd’hui, je pense qu’un entrepreneur doit apprendre à aimer la difficulté. Et justement, ce qui est excitant, c’est d’apprendre à rebondir suite à un échec, d’arriver à trouver constamment des solutions. En fait, les difficultés nous permettent d’apprendre. Si une personne n’a pas la capacité de rebondir suite à un problème, et qu’au premier désagrément elle s’écroule, ce n’est pas la peine qu’elle entreprenne. Il faut toujours relativiser, voir plus loin et être réactif.

Logo_M&D-0FFICIEL-WEB_HD-2

Est-ce que tu peux nous parler de ta société : M&D Achats

M&D Achats c’est une centrale de référencement régional de produits et services non stratégiques destinés au TPE et au PME. Les produits et services non stratégiques c’est tout ce qui ne touche pas directement le coeur d’activité de la société, ce sont tous les achats annexes.

Il faut savoir qu’aujourd’hui, tous ces achats et services non stratégiques peuvent représenter 10 à 50% des achats totaux en fonction de l’activité de l’entreprise. Cela peut représenter jusqu’à 25% du CA. Ce sont des achats qui sont réalisés auprès de 30 à 50% du panel fournisseur. Ce qui représente un temps considérable pour gérer tout cela.

Les chefs d’entreprises ont besoin de libérer du temps. Nous leur permettons d’obtenir des conditions tarifaires qui sont généralement attribuées aux grands comptes. Et nous leur faisons gagner du temps sur la recherche de fournisseurs et la négociation de tarifs.

Les produits et services que nous proposons sont : la fourniture de bureau, la papeterie, le mobilier de bureau, les emballages et conditionnements spécialisés, le matériel informatique, les consommables d’impression, l’outillage professionnel, les protections individuelles, le petit consommable de bâtiment, la location d’engins et de matériels, l’entretien des locaux, les produits d’hygiènes et d’entretiens et les véhicules neufs.

Quel est le profil type de votre clientèle ?

Les TPE et les PME implantées dans la région. Toutes les sociétés de 1 à 100 salariés qui n’ont pas de services achats. On cible vraiment tous les secteurs. C’est pour cela que l’on a voulu créer un panel de produits large, pour répondre à un maximum de sociétés.

MDACHT-COUV (1)


Comment démarchez-vous les fournisseurs partenaires ?

Par du sourcing achats pour les fournisseurs. Nous les contactons et nous leur proposons un partenariat. C’est à dire : les référencer pour nos adhérents. Nous avons fait rédiger des contrats par un avocat spécialisé, ce fut le principal investissement de notre société, des contrats de référencement et des conventions d’adhésions.

Quel est votre zone de prospection ?

Nous essayons de nous développer sur le Tarn et Garonne et la Haute-Garonne. Par la suite, nous viserons le marché Midi-Pyrénées et le Grand Sud.

Quel est l’argumentaire que vous utilisez pour convaincre les fournisseurs d’être partenaire de M&D Achats ?

L’argument principal est d’avoir un service commercial délocalisé car nous leur apportons un volume de chiffre d’affaires supplémentaire. Nous avons fait le choix de nous démarquer de nos concurrents directs qui sont présents sur le plan national. Nous avons choisis de rester sur un secteur régional en travaillant avec des fournisseurs locaux.

Nous mettons en avant la proximité de nos fournisseurs qui ont des points de ventes et des services commerciaux sur le secteur, et qui peuvent se déplacer chez nos adhérents.

Peux-tu nous citer certains de vos partenaires fournisseurs ?

Le premier partenaire qui nous a fait confiance est Buro+ (Groupe MTM) dont le siège social est à Perpignan et qui propose de la fourniture de bureau ainsi qu’une partie papeterie. Nous avons également un partenariat avec le groupe Peugeot Macard qui comprend des concessions sur Montauban, Agen, Caussade, Castelsarrasin et Villeneuve-sur-Lot. Au total, nous avons à ce jour 9 fournisseurs référencés.

Quel est le business model de votre société ?

La rémunération de la centrale d’achats se fait sur deux points. Premièrement, par la cotisation annuelle des adhérents. Nous avons choisis une cotisation annuelle afin que les adhérents achètent le plus possible par M&D Achats et non pas ponctuellement.

Nous avons tablé sur des cotisations qui seront largement rentabilisées si ils passent commande à travers la centrale pour la plupart de leurs achats. Par exemple, pour une société de 1 à 5 salariés, nous démarrons sur une cotisation annuelle de seulement 250 euros.

Deuxièmement, nous avons négocié, avec certains de nos fournisseurs, une commission de fin d’année sur le chiffre d’affaires annuel réalisé par nos adhérents.

MDACHT-COUV (2)

Je suis une société et je veux adhérer à la centrale, comment dois-je faire ?

Lors des premiers contacts, nous rencontrons l’entreprise et établissons un comparatif par rapport à des factures d’achats ou une liste de produits afin de savoir si nous sommes réellement intéressant pour elle. En effet, nous n’allons pas nous engager avec une société si nous ne sommes pas intéressant pour elle financièrement.

Nous lui mettons ensuite à disposition ce comparatif avec les tarifs qui sont proposés par nos fournisseurs pour qu’elle puisse voir les économies engendrés par notre centrale. La société choisit par la suite d’adhérer ou non en signant une convention d’adhésion.

Comment vous différenciez-vous de vos concurrents nationaux ?

Par la qualité de service de nos fournisseurs. La grande majorité de nos fournisseurs sont implantés sur la région. C’est un choix de proximité afin d’avoir une très bonne qualité de service. Certains de nos concurrents travaillent exclusivement sur Internet et nous avons choisis d’avoir une présence physique à travers nos fournisseurs.

Est-ce que vous n’avez pas peur qu’il y ait des réactions rapides de vos concurrents nationaux en terme de tarifs ?

En terme de tarifs, je ne sais pas si nous pouvons faire relativement moins cher que ce que nous proposons car les cotisations sont assez basses. Sur ces tarifs là, nous sommes compétitifs par rapport à nos concurrents. Le concurrent principal possèdent 20 000 adhérents. A savoir que les TPE/PME représentent 3 millions d’entreprises en France. Donc il y a un marché assez ouvert. De plus, leur stratégie est de se développer à l’international alors que nous, nous visons une implantation au niveau régional.

Vous êtes installés à la pépinière Novalia de Montauban. Pourquoi avoir choisis ce lieu ?

Nous y sommes depuis début Janvier sachant que nous sommes immatriculés depuis Novembre. C’était pour y avoir le siège social et aussi car nous avons accès à des salles de réunions où nous pouvons recevoir des clients. Nous avons à disposition des équipements que nous n’aurions pas pu avoir tout seul. Et également, car il y a des interventions de professionnels sur certains domaines où ne sommes pas experts et qui peuvent nous apporter énormément en tant que jeunes entrepreneurs. Nous pouvons également développer le réseau à travers la pépinière.

questionsrapido

Tu es bouillant ?

Moi, je suis ultra bouillant.

Motivé ou déterminé ?

Je suis déterminé pour aller voir ce que l’on peut trouver au bout.

Leader ou manager ?

Actuellement je suis leader car je suis seul avec mon associé. Par la suite, quand nous constituerons une équipe, je serai également manager.

Argent ou pouvoir ?

Plutôt argent car je pense qu’aujourd’hui pour se construire, pour investir dans une société, le pouvoir n’est pas le levier principal, il faut surtout des moyens financiers.

Droite ou gauche ?

Droite.

Une musique qui te motive ? (Retrouvez la playlist Crescendo)

Bad Karma d’Axel Thesleff.

Pierre brute ou pierre polie ?

Pierre brute car aujourd’hui, on a envie de rester tel qu’on est, on a pas envie de se faire polir par la société.

Qu’est-ce que tu penses de la citation de JFK que nous utilisons : « L’art de la réussite consiste à savoir s’entourer des meilleurs » ?

Je pense que c’est une très bonne citation parce qu’aujourd’hui, en tant que jeune entrepreneur, on a besoin de s’entourer de professionnels et de personnes compétentes si on veux réussir.

Photo bureau 3

Si le concept et l’offre de la société M&D Achats vous intéressent, n’hésitez pas à aller sur leur site internet, en cliquant ici !

1 commentaire

  1. Que voilà une idée originale. On ne peut plus empiler des catalogues de fournisseurs et en chercher un autre si l’habituel n’a pas l’objet ou le service recherché. ça c’est une idée très chouette.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please copy the string cwwCH3 to the field below: