Mise à jour de l’article le 13 avril

03E8000008411306-photo-space-x-5

Il y a un mois j’écrivais sur les difficultés qu’avaient Elon Musk et sa société SpaceX à récupérer son propulseur afin de le réutiliser et donc faire des économies de temps et d’argent. En début d’année le propulseur avait explosé après l’atterrissage, mais samedi 9 avril, SpaceX a changé la donne en réussissant à faire atterrir le premier étage de la fusée !

La société a très largement partagé l’événement sur les réseaux sociaux et sur internet. Je vous invite à découvrir l’impressionnante vidéo de cette journée particulière qui marque un nouvel épisode important dans la conquête spatiale.

Le décollage est à découvrir à partir de la 19ème minute dans la vidéo ci-dessous.
Une vidéo à couper le souffle…

03E8000008411302-photo-space-x-3

Après une virée à plus de 100 km d’altitude, le premier étage de la fusée Falcon 9 est revenu se poser en mer, sur une plateforme flottante. Une manœuvre impressionnante !

03E8000008411312-photo-space-x-8

itzawCr

« Voulons-nous rester confinés sur une seule planète ou devenir une espèce établie sur plusieurs systèmes solaires ? Je suis convaincu que cette dernière option est la plus excitante et inspirante ».

Ces mots sont d’ Elon Musk le bouillant entrepreneur sud africain. Son ambition ? Envoyer un homme sur Mars avant 2025 ! Même si cela peut paraître surprenant, il annonce depuis 2011 cet objectif. Le créateur de Paypal, aujourd’hui à la tête de Tesla (voitures électriques et batteries), Solar City (panneaux solaires) et SpaceX (fusées), estime qu’il pourra envoyer des êtres humains 5 ans avant la NASA.

 

A l’heure actuelle ses fusées SpaceX sont capables de voler à une vitesse de Mach 30 c’est à dire 30 fois la vitesse du son ! Elles ont comme objectifs de pouvoir mettre sur orbite des charges lourdes comme des satellites télécoms, mais aussi de ravitailler la Station Spatiale Internationale et à terme, conquérir la planète Mars.

16581736047_67282297ff_k

La difficulté d’Elon Musk, aujourd’hui, est d’être en mesure de récupérer les premiers étages des fusées Falcon. La preuve en images.

SpaceX procédera à une nouvelle mise en orbite d’un satellite fin février 2016

Les fusées ont toujours été consommables, mais le grand enjeu aujourd’hui c’est de pouvoir récupérer les premiers étages pour s’en servir et les réutiliser à nouveau.

Le principal concurrent d’Elon Musk se nomme Jeff Bezos. Ce nom vous dit certainement quelque chose puisqu’il sagit du PDG d’Amazon. Mais il est également fondateur de Blue Origin qui développe la fusée New Shepard.

Cette dernière a réussie à atterrir et plus précisément à revenir sur son pas de tir, sans encombre, en novembre 2015 après être monté à plus de 100 kilomètres d’altitude. Jeff Bezos a donc réussi à récupérer et réutiliser sa fusée. Mais il est important de préciser que New Shepard est allée « tout juste » à la limite de l’espace, contrairement à Falcon 9 qui est montée à plus de 200 km. Voir schéma ci-dessous.

spacej

Vous l’avez compris, les deux start-up sont en permanence en compétition. L’objectif dans un premier temps étant d’arriver à ce que les lanceurs soient réutilisables afin de rendre les coups des lancements, bien moins onéreux ! Mais SpaceX et Blue Origin s’adressent à des marchés différents. SpaceX comme évoqué précédemment s’occupe de lancer des charges lourdes alors Blue Origin se destine à effectuer un tourisme spatial.

Cette concurrence, cette rivalité entre Elon Musk et Jeff Bezos, permet de garantir une grande avancée. En effet, elles stimulent ! Elles vont certainement permettre à une start-up (devenue grande) de réussir à aller sur Mars et à réutiliser ses lanceurs avant la NASA. Commencer à apprivoiser et investir Humainement le monde spatial, au-delà de la Lune… N’est-ce pas là le plus bel enjeu ?

Les photos sont issues du Flickr de la Société SpaceX et sont dans le domaine public depuis qu’Elon Musk a répondu favorablement à la demande d’un de ses followers sur Twitter.

16787988882_56b85ac11e_k

16490359747_8b05dcd94e_k

16169087563_b524341a7e_k

12631166_814940881947621_79891604_o

M42 plus connu sous le nom de « Nébuleuse d’Orion ». Photo de notre photographe Fabien Rouire.

Consultez son Flickr ici.

Consultez également son site internet !