Cet article est rédigé par Stelio sur le blog de l’événement « Made in 31 »  organisé par la Jeune Chambre Economique de Toulouse. Dans le cadre du festival qui promeut notre territoire nous avons voulu savoir quelle était l’attractivité du 31.

Afin de déterminer quels sont les facteurs d’attractivités de Toulouse et du territoire 31 nous avons rencontré des cadres de l’agence d’attractivité So Toulouse.

Dans la perspective du Festival Made in 31, nous avons voulu savoir quel est le rôle de l’agence, son objectif et sa vision du territoire. Un échange d’une heure très enrichissant qui nous a permis d’en savoir plus sur l’attractivité de notre territoire.

Qu’est-ce que l’agence d’attractivité So Toulouse ?

L’agence d’attractivité est un organisme créé en février 2016. Elle est constituée sous la forme d’une SEM (Société d’Économie Mixte) issue de la fusion de 3 entités :

  • Invest in Toulouse
  • L’Office de Tourisme
  • Le Bureau des Congrès

Le but de l’agence est de promouvoir Toulouse à l’étranger. C’est une seule force de frappe qui va vendre Toulouse afin d’attirer des touristes de loisir et d’affaire, des congrès, mais également des sociétés étrangères et des investisseurs.

Quelle est la raison d’être d’Invest in Toulouse ?

Il s’agit de générer de l’attractivité pour les entreprises exogènes. C’est-à-dire d’attirer à Toulouse des entreprises internationales, ExtraEuropéennes et Européennes, mais aussi nationales.

Le but est de diversifier l’activité économique toulousaine pour rééquilibrer le poids de l’aéronautique. On distingue trois pôles d’attractivité:

  • Pôle Santé / Biotechnologies/Imagerie
  • Pôle IT / et technologies émergentes
  • Pôle Services à l’industrie

L’agence travaille avec les relais suivants :

  • Chambre de Commerce et d’Industrie
  • Entreprises locales
  • Prestataires de services (juridiques, immobiliers et financiers)
  • Universités et Écoles
  • Tiers-lieux et associations

VAE

Pourquoi Toulouse est-elle connue comme lieu d’activité Startup ?

Toulouse est considérée comme un hub technologique en France, mais est moins connue quand on exclut le secteur de l’aéronautique.

En effet, l’aéronautique s’est implantée à Toulouse après la Première Guerre mondiale. Le lieu a été choisi pour éloigner le secteur le plus possible de la ligne Maginot.

Les étapes critiques de la production aéronautique ont toujours été à Toulouse malgré une implantation d’Airbus sur tout le globe. Historiquement, Toulouse a développé une énorme puissance en électronique et par extension, aujourd’hui une forte puissance dans le numérique. Toulouse a gardé ses cerveaux.

Cela a créé une fertilisation croisée. Un écosystème comme l’aéronautique a permis à un autre, le numérique, de voir le jour et de renforcer Toulouse comme une place numérique. Avec une forte proportion pour les technologies IoT (Internet des objets).

Clairement, aujourd’hui, tous les facteurs précédemment cités ont développé un écosystème que l’on peut détailler ainsi :

  • Écosystème de grands groupes
  • Un vivier d’ingénieurs
  • Un grand nombre de TPE très spécialisée
  • Un lifestyle très attractif
  • Un environnement propice (nature, mer, montagne, culture, fête…)

Toulouse est une ville attractive comme le prouvent les chiffres ci-dessous :

  • Il y a entre 15 et 20 000 nouveaux arrivants tous les ans.
  • Toulouse est la première ville en France où investir dans l’immobilier
  • Toulouse est la première ville de France en création d’emplois dans le privé
  • Toulouse est arrivée première au classement des métropoles les plus performantes en termes de croissance.

Quels sont les éléments de la chaîne d’attractivité et de réussite ?

Il y a une véritable stratégie d’attractivité à Toulouse à travers les organismes publics, mais également une forte dynamique entrepreneuriale. Énormément de tiers lieux sont en place sur le territoire et créent une émulation et un accompagnement pour la création d’entreprises.

Les tiers lieux sont une réelle force pour le territoire et ont fait émerger des pépites toulousaines comme Sigfox ou Payname. Ci-dessous, une liste non exhaustive :

  • La Cantine
  • L’IOT Valley
  • EKITO
  • Les pépinières de Toulouse Métropole
  • Les espaces de coworking.
  • Les incubateurs dans les écoles d’ingénieurs et de Commerce tels que TBSeed ou celui de l’INSA
  • Les accélérateurs des Grands Groupes implantés à Toulouse comme le Lab’Inno de CAPGEMEINI ou le BizLab d’Airbus.

Il y a également un enjeu à travers les jumelages de la ville de Toulouse avec Tel-Aviv ou Atlanta, qui sont des places mondiales de la technologie. Des échanges internationaux de startups entre ces villes vont être mis en place, et participeront au rayonnement international de notre territoire, ce qui permettra ainsi de créer une dynamique avec tous les talents de nos villes partenaires.

Capture d’écran 2016-06-01 à 19.48.45

Pourquoi Toulouse est attractif pour les startups ?

Selon des recherches, ce sont les études qui ont amené des étudiants sur notre territoire, eux-mêmes qui deviennent par la suite créateurs de startups. La multitude de formations et surtout de formations renommées comme la Toulouse Business School ou ISAE-SUPAERO permettent de faire venir des talents à Toulouse. Forcement, parmi ces talents, il y a des créateurs de pépites.

De grands groupes comme Airbus ou Thalès permettent également d’attirer des créateurs de startup indirectement. Elles proposent énormément d’emplois pour soi ou son conjoint. Une fois implantés sur le territoire, ces salariés souhaitant créer leur startup le font sur le territoire toulousain. Certains grands groupes qui ont compris cela essayent de favoriser « l’intrapreunariat » dans des programmes de développement de projets personnels comme Airbus et son BizLab ou NXP anciennement Freescale et son Discovery Lab.

De plus, la qualité de vie à Toulouse et le lifestyle est un élément essentiel de l’attractivité du territoire pour les entreprises innovantes.

Quelles sont les stratégies pour développer la création de startups ?

Les pouvoirs publics convergent vers l’idée de promouvoir l’entrepreneuriat auprès des jeunes diplômés : Des initiatives comme le statut étudiant-entrepreneur dans les universités ou les Masters Entrepreneuriat dans les Écoles de Commerce sont en plein développement.

Des solutions intégrées sont également mises en place pour attirer en France les startupers internationaux comme le French Tech Ticket qui proposent l’hébergement, l’aide au développement, le mentorat, le financement de projets innovants.

Toulouse Métropole investit dans la création de nouveaux campus, vitrine du savoir-faire technologique toulousaine, par exemple Toulouse Aerospace qui se construit autour de la piste des géants, la piste de l’aéropostale . Un futur pôle d’excellence qui a pour but de réunir sur un même site, acteurs publics et privés de la filière aérospatiale, de la formation à la recherche en passant par l’industrie. Un projet global qui sera un véritable quartier de vie, avec des espaces verts et de loisirs, des transports en commun, et des espaces dédiés à la culture.

Une autre stratégie d’attractivité destinée aux startups et entreprises étrangères voulant s’installer en Europe est en place. C’est le Soft Landing. En français, atterrissage en douceur. En clair, c’est une méthode pour faciliter toutes les étapes de l’installation d’une entreprise.

Par exemple à travers So Toulouse, nous les accompagnons pour trouver un hébergement, des locaux pour leur société, pour recruter de manière qualitative et rapidement des collaborateurs. C’est une offre globale pour les étrangers qui souhaitent s’installer à Toulouse.

Capture d’écran 2016-06-01 à 19.50.05

Quelle est l’Image de Toulouse auprès de jeunes actifs de l’extérieur ?

Toulouse c’est avant tout un lifestyle, un état d’esprit. C’est le sud avec des jeunes sympathiques qui font la fête et qui vivent dans la simplicité. Mais tout en sachant que c’est une ville dynamique pour le travail et l’économie. C’est clair que le mariage de ces différents facteurs fait que Toulouse est une ville idéale pour les jeunes actifs.

Quels sont les facteurs d’attractivité du territoire 31 et les spécificités toulousaines ?

Toulouse est la quatrième ville de France avec une vraie vie culturelle. La mer et la montage sont à moins de deux heures de route. Il y a un marché du travail florissant et c’est un pôle technologique reconnu. Outre les critères que l’on peut appliquer à énormément de villes, Toulouse possède un cocktail unique si apprécié.

Il y a une conjugaison d’opposés. C’est une ville où il y a beaucoup de chercheurs et de spécialistes en technologies, mais où la simplicité dans les rapports sociaux est facile. Contrairement à d’autres grandes villes, le coût des logements et de la vie est bon marché, et pour autant il y a beaucoup de services de très bonne qualité.

C’est une grande ville à taille humaine avec des immeubles bas qui évitent le côté étouffant de certaines grandes métropoles. C’est la métropole la plus étendue après Paris et il y a un accès très rapide à la campagne pour ceux qui souhaitent prendre un bol d’air frais et se mettre au vert.

À savoir également que son patrimoine historique et architectural est très fourni. Il y a de magnifiques endroits encore moyenâgeux, car Toulouse est intacte depuis 1463, soit le dernier incendie connu qui avait dévasté la cité.

Si vous souhaitez approfondir le sujet et partager votre expérience toulousaine, rendez-vous le samedi 4 juin 2016 au Quai des Savoirs à Toulouse pour le Festival Made in 31. Il y aura dans l’après-midi des débats et des échanges autour de l’attractivité de notre territoire.

HH